Le terrassement : première étape pour une maison contemporaine

Le terrassement est une étape indispensable à tout projet de construction, qu’il s’agisse d’une maison contemporaine, d’un immeuble ou encore d’un bâtiment industriel. Le terrassement est un travail utilisé par tous les maîtres de chantier à travers le monde, avec les mêmes techniques. Le point.

A quoi sert le terrassement ?

Le terrassement d’un terrain est un travail du sol consistant à déplacer des quantités importantes de matériaux (tels que les roches, les gravats, le sable, les terres…) afin de servir divers objectifs :

  • Niveler un terrain
  • Creuser des fondations
  • Creuser des tranchées (pour l’alimentation en énergie d’un bâtiment)
  • Soutenir ou élever une surface
  • Créer un talus (paysagisme)

Pour ce faire, deux techniques sont utilisées : le déblai, qui consiste à creuser la terre pour abaisser le niveau du sol, et le remblai qui à l’inverse consiste à combler le sol pour l’élever.

Plusieurs engins et matériels sont nécessaires à la bonne conduite de travaux de terrassement. On retrouve la mini-pelle, le râteau, le concasseur, le malaxeur, le BHR (Brise Roche Hydraulique), l’épandeur ou encore le niveau laser.

A noter, la mini-pelle est un engin multifonction qui permet d’opérer différent travaux. Il faut donc veiller à ce que le godet choisi corresponde au travail du terrassement et que les dents de godet ne soient pas usées (auquel cas il faudra les remplacer).

Godet de terrassement – Up Equipment

Comment réussir son terrassement ?

Comme évoqué au paragraphe précédent, le terrassement est multifonction et peut autant servir à niveler un terrain qu’à creuser des fondations. Pour une maison contemporaine, cela permet de construire un logement sur plusieurs niveaux pour un rendu design et dans l’air du temps.

Qu’il s’agisse d’une opération de déblai ou de remblai, plusieurs engins peuvent être utilisés. Nous vous avons présenté la mini-pelle et les godets, les BHR, les concasseurs, les épandeurs et les malaxeurs, mais comment ces derniers doivent-ils être utilisés ?

En premier lieu, il convient d’étudier le sol de votre terrain. Certains types de sol sont plus difficiles à travailler que d’autres, à l’instar des terrains pierreux par exemple. Ensuite, il faut faire appel à un géomètre qui se chargera de borner le terrain à niveler, ou bien les dimensions des fondations.

Une fois ces étapes préparatoires terminées, le chantier peut commencer. C’est l’heure d’extraire les terres et gravats pour que le terrassement soit lisse, puis de rentrer dans le vif du sujet, c’est-à-dire décaisser le sol, creuser les tranchées des fondations, créer une pente de 5% pour l’évacuation des eau…

Enfin, la dernière étape consiste à viabiliser votre terrain une fois les premières étapes de terrassement sont terminées. Il faut en effet amener les câbles et tuyaux d’alimentation en eau, électricité, gaz, télécommunications, etc. puis remblayer afin de les enterrer définitivement sur votre terrain et construire par-dessus.

A noter, les travaux de terrassement doivent être menés durant des périodes sèches, car la pluie et l’humidité en général influent sur la qualité du sol, et donc des travaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *