Qu’est-ce que la RT 2020 va changer dans la construction de maisons contemporaines ?

Le respect et la sauvegarde de l’environnement sont aujourd’hui bien plus que de simples préoccupations citoyennes : il s’agit de véritables enjeux, qui sont peu à peu intégrés aux nouvelles normes de construction.

Dès 2020, la construction d’un bâtiment neuf devra se faire en fonction d’une nouvelle « Réglementation Thermique ». Il est donc question de RT 2020, qui fixera des limites en termes de consommation énergétique aux nouveaux bâtiments.

Porte maison moderne avec jardin

Les normes de la RT 2020

Cette nouvelle réglementation remplacera bientôt la RT 2012 et comportera un certain nombre d’exigences énergétiques. Avant de se lancer dans un projet de construction d’une maison à Lyon, il est donc impératif de se renseigner !

La consommation du chauffage

Elle doit être inférieure à 12kWhep par m2 et par an : soigner l’isolation de sa construction est donc vital.

La consommation totale d’énergie primaire

Il est ici question de la somme des énergies consommées pour l’eau chaude, le chauffage, la lumière et tous les appareils électriques. Cette consommation totale doit être inférieure à 100 kWh par m2 et par an.

Le bilan énergétique

Celui-ci est censé être au moins passif, au mieux positif. C’est-à-dire que la maison doit consommer autant d’énergie qu’elle en produit, voire créer un surplus d’énergie. Les installations comme les panneaux solaires ou les ballons thermodynamiques vont donc gagner en popularité dans les années à venir.

Vue ciel panneaux solaires sur toit en tuiles rouges

Source : Pixabay

Qu’est-ce qu’un BEPOS ?

On nomme BEPOS un « Bâtiment à Énergie POSitive ». Il s’agit d’une construction produisant plus d’énergie qu’elle n’en a besoin pour fonctionner. L’énergie en surplus sera renvoyée vers le réseau local. Les nouvelles constructions devront donc avoir une empreinte environnementale très basse, une excellente isolation thermique et des systèmes de production d’énergies renouvelables.

Ce qui va changer avec les bâtiments à énergie positive

Les professionnels de la construction devront se tourner vers des matériaux plus écologiques, comme le bois, la ouate de cellulose ou le chanvre. Mais l’objectif de cette réglementation n’est pas seulement d’encadrer la future construction de votre maison contemporaine en Rhône-Alpes : il s’agit avant tout de sensibiliser les citoyens. De les rendre acteurs de leur propre consommation énergétique.

L’idée n’est donc pas seulement de produire de l’énergie, mais d’apprendre à consommer celle que nous avons à disposition de façon plus réfléchie. Les comportements sont censés devenir écoresponsables : consommer de l’électricité ou de l’eau de façon efficace, en bannissant le gaspillage ; optimiser son utilisation des appareils électroménagers ; gérer les ressources de sa maison selon ses besoins réels.

Quels équipements installer dans une maison écologique ?

Un maison moderne grise avec un toit pentu

Une fois votre maison construite le travail n’est pas totalement terminé. Il faut l’aménager pour qu’elle devient un vrai lieu de vie. Et dans le cadre d’une maison écologique ou à énergie positive, certains aménagements sont plus recommandés que d’autres. Voici une liste (non exhaustive) des équipements écologiques pour prendre soin de sa maison.

Planter un toit végétal

Le toit végétal a de nombreux avantages pour une maison écologique et contemporaine :

  • Il crée des zone de biodiversité dans le paysage urbain ;
  • Il isole superbement votre maison ;
  • Le toit végétal se marie à merveille avec une architecture moderne ;
  • Il vous offre un espace supplémentaire dans votre maison ;
  • Il demande très peu d’entretien.

Installer un poêle à bois ou à granulés

Pour se chauffer en hiver, rien de plus convivial qu’un bon feu de cheminée. Le poêle, avec son foyer crépitant et ses courbes modernes trouve parfaitement sa place dans une maison contemporaine et écologique.

Pour choisir le bon modèle de poêle il faudra :

  •  S’assurer que le poêle possède le label Flamme Verte ;
  • Choisir un modèle dont la puissance est adaptée à la taille de votre maison ;
  •  Choisir entre chauffage au bois et chauffage aux granulés.

Utiliser des récupérateurs d’eau

Installer à l’extérieur, sous vos gouttières, les récupérateurs d’eau collectent l’eau de pluie. Cette eau vous permet ensuite d’arroser votre jardin sans utiliser d’eau potable. C’est notamment très utile pendant les périodes de sécheresse où il est interdit d’arroser.

Attention à ce que vos récupérateurs d’eau soient bien hermétiques, sans quoi ils deviendront de véritables nid à moustiques !

Adopter les toilettes sèches

Pour faire des économies d’eau et réduire vos factures vous pouvez installer des toilettes sèches dans votre logement. Si tout le monde connait le très basique modèle à sciure, il en existe bien d’autres ! Certains ne demande presque aucun entretien et sont parfaits pour une maison écolo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *