Réussir l’installation électrique d’une maison contemporaine

Réaliser l’installation électrique chez soi s’impose pour les constructions neuves, mais aussi lors de travaux de rénovation. Une mise aux normes est indispensable pour assurer la sécurité du système et de son logement. Il est possible d’effectuer ce type d’intervention soi-même, à condition de posséder les connaissances et les qualifications nécessaires.

Choisir un tableau électrique conforme à ses besoins domestiques

Le tableau électrique est la pièce maîtresse de toute installation. À l’aide de modules et de disjoncteurs, il gère l’ensemble des appareils en fonctionnement. Sa pose se fait dans un endroit facilement accessible et adapté. Pour cela, le choix du modèle doit porter sur le nombre de rangées et d’emplacements pour accueillir les disjoncteurs et les interrupteurs différentiels. Selon les spécificités de l’installation, la présence d’accessoires, comme des borniers ou des peignes horizontaux, garantit des connexions conformes à la norme NF C15-100.

Disposer les prises de courant en respectant la réglementation

Après s’être assuré que l’installation dispose d’une mise à la terre, il convient de prévoir le nombre de prises électriques suffisant pour chaque pièce. Pour cela, il est important de déterminer ses besoins tout en les adaptant à une configuration précise. Cet aspect est également régi par la réglementation. À titre d’exemple, un espace cuisine dont la superficie est supérieure à 4 m² doit posséder au moins 6 prises. Quant à la salle de bains, la présence de prises rasoir à très basse tension est requise.

Encadrer tous les aspects de l’installation électrique

Une installation électrique fonctionnelle et sûre passe aussi par d’autres aménagements. Ceux-ci peuvent porter sur :

  • l’éclairage ;
  • le système de chauffage et la production d’eau chaude sanitaire selon les dispositifs intégrés au domicile : plancher chauffant infracable, chaudière, pompe à chaleur thermodynamique… ;
  • les moyens de télécommunication qui nécessitent des prises téléphoniques.

À noter que les logements collectifs doivent bénéficier d’aménagements spécifiques, comme la gaine technique de logement ou GTL.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *